You are here
Home > Général > Air Sea battle un jeu sur Atari

Air Sea battle un jeu sur Atari

atari-air-sea-battle

Ce jeu du genre shoot them up est sorti sur Atari en 1977. Il figure parmi les premières vidéos sur Atari 2600. Le titre indémodable interpelle notamment les fans de guerre. Il est basé sur un jeu d’arcade Atari baptisé anti Aircraft. Le soft comprend 6 modes de jeux répartis en 27 jeux que le joueur peut jouer en solo, en multi joueur compétitif ou contre l’ordinateur.

Description de Air sea battle

Les différentes modes de jeux permettent au joueur de diriger des véhicules ou des matériels de guerre comme des avions, des torpilles ou des bateaux. Dans chaque mode de jeu, on retrouve des variantes de projectiles et de missiles contrôlables. Chaque jeu dure 2 minutes et 16 secondes et l’objectif est de marquer plus de points que son adversaire en tirant des missiles à diverses cibles. A la fin de chaque tour, celui qui obtient plus de points gagne, sauf si l’un des joueurs obtienne 99 points avant le temps limite chronométré.

Les différents modes de jeu

Le joueur contrôle la trajectoire des missiles tirés d’un silo de lancement terrestre. Pour passer au niveau suivant, les escadrons d’aéronefs doivent être abattus pour des points qui varient selon le mode de jeu choisi. Dans les niveaux supérieurs, les dirigeables de reconnaissance gênent les missiles, et ne valent aucun point. La torpille est une variante où le silo est remplacé par un sous-marin mobile. L’arc de trajectoire n’est pas ajustable dans ce mode. Ainsi, le joueur se trouve directement sous l’ennemi pendant des coups successifs. Dans le mode bombardier, le joueur prend en main le contrôle d’un avion qui doit bombarder le sous-marin. C’est donc l’inverse du mode torpille. Ici, l’avion se déplace et la vitesse est contrôlée par le joueur. Dans le mode Polaris, le joueur contrôle la vitesse d’un bateau à mouvement constant. Il n’y a pas d’arc de tir sélectionnable. En revanche le mode galerie de tournage permet de combiner l’arc de tir sélectionnable avec la mobilité de la torpille. En outre, les cibles sont différentes. Elles sont des lapins et des canards qui proposent chacun des récompenses différentes. Enfin, dans le mode Polaris contre bombardier, le joueur numéro 1 contrôle un bateau, et le numéro 2 contrôle un avion. Chacun essaie de détruire l’autre pendant la durée du jeu imparti.

Par ailleurs, les commutateurs des difficultés servent à handicaper les jeux, et à changer la taille des missiles. Air Sea battle donne aussi des exemples entre autres de :

-multijoueur codé en couleurs où l’un des joueurs et cyan et l’autre orange.

multijoueur compétitif : où la plupart des variations sont deux joueurs en compétition pour marquer le plus de points.

-chaque balle est un traceur : le projectile de chaque joueur est plus visible lorsqu’il se déplace vers le haut ou le bas de l’écran.

Une balle à la fois : chaque joueur ne peut tirer que lorsque son projectile précédent a disparu, soit en frappant le cible, soit en sortant de l’écran

Missile guidé par un joueur : une ou deux variantes de chaque type de jeu permet de contrôler le projectile.

air-sea-battle

 

Top