You are here
Home > esport > Civilization 6 test, avis jeu Pc

Civilization 6 test, avis jeu Pc

test-civilization-vi

Quand on aime les jeux de stratégie et de gestion, on s’est obligatoirement frotté à la licence de 2K Games et Firaxis. Comptant maintenant 6 opus sur toute la licence, cette dernière fait partie des incontournables dans la catégorie actuellement. Quant à la dernière sortie de la licence, le concept restera toujours le même puisqu’il faudra devenir la puissance suprême évoluant au fil des siècles. Bien sûr, quelques nouveautés viendront étoffer le plaisir de jeu avec ce titre.

 De la fraîcheur pour cette sixième

La première nouveauté apportée par Firaxis est l’adoption d’une nouvelle charte graphique parfaitement adaptée pour cette nouvelle version de Civilization. Un nouveau design allant dans le sens des cartoons a donc été intégré à Civilization 6 et s’appliquera tant bien au niveau des leaders, des animations qu’au niveau des villes qui seront d’autant plus expressives. D’accord, ce revirement ne plaira pas forcément à tous, mais dans l’ensemble, c’est une véritable réussite. Aussi, si l’interface a connu une certaine refonte, le tout n’est pas vraiment ergonomique ce qui est un des points négatifs des 4X. De nombreuses informations seront disponibles pour tous les joueurs afin de terminer une partie et au bout de quelques tors, naviguer deviendra vraiment pénible en somme. Un autre désagrément au niveau de ce jeu est la disparition de la victoire diplomatique pour ainsi faire place à la victoire religieuse.

Toujours des quartiers

L’un des autres grands changements apportés par cette version est la gestion de l’empire au niveau des villes elles-mêmes. Si avant il était possible d’entasser une somme incalculable de bâtiment dans chaque ville, avec Civilization 6 il faudrait obligatoirement s’adonner à une bonne micro gestion pour ainsi étendre la taille de sa ville. Ce fait est possible grâce à l’implantation des quartiers dans ce jeu. Bien sûr, la spécificité de chaque quartier sera à prendre en compte dans l’exemple de l’instauration d’un campus qui rapportera des points de science alors qu’un théâtre favorisera plus la culture. Chaque quartier pourra accueillir plusieurs édifices relatifs à son activité, mais la construction d’un édifice amènera obligatoirement à la destruction des ressources sur l’hexagone concerné. La construction d’une multitude de fermes devra alors faire place à la construction de bâtiments si l’on veut bien poursuivre la colonisation.

civilization-6-tes

Un jeu de gestion

Parlons aussi de la gestion du bonheur au niveau des villes qui ont été remaniées du tout au tout. Maintenant, il faudra produire suffisamment de nourriture, mais offrir un logement convenable à tous les citoyens sera aussi de rigueur ainsi que la construction d’infrastructures allant dans le sens du divertissement. La gestion verra son importance à tous les niveaux ici puisqu’elle déterminera la prospérité des cités gouvernées. Accentuant d’autant plus ce travail de management, les ouvriers qui pouvaient faire des actions automatiques ont été remplacés par les bâtisseurs qui disposent d’un rayon d’action très réduit. En effet, ces dernières ne pourront faire que 3 activités en tout et disparaîtront carrément après ces 3 activités. Il faudra donc être actif, car cliquer sur « tour suivant » sans réfléchir sera une très mauvaise chose.

Un autre avis a voir sur http://allgamesbeta.net.

Top